15.08 2018

Qu'est-ce-que le houblon ?

Image Qu'est-ce-que le houblon ?

Connu habituellement pour aromatiser la bière ou le pain, le houblon est une plante grimpante de haute taille. Faisant partie de la famille des Cannabacées, il possède quelques noms vernaculaires, à savoir la vigne du Nord, le bois du diable et la couleuvrée. C'est une plante aux nombreuses vertus en phytothérapie. Retrouvez dans cet article le secret de cette liane herbacée.

Description du houblon

Il s'agit d'une plante herbacée vivace et grimpante, issue des zones tempérées d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Elle a une grosse racine charnue et des feuilles palmées ressemblant à celles de la vigne. Elle possède de longues tiges allant jusqu'à 10 m et s'enroulant rapidement autour de leur support. Il est à noter que ses fleurs mâles et femelles se présentent sur des plants distincts.

Utilisé depuis des siècles par les moines dans la fabrication de la bière, le houblon grimpant est reconnu pour son amertume. Vers le Xème siècle, il a été mis en évidence par les médecins arabes par ses vertus anesthésiques et calmantes. Ses fleurs femelles, dénommées également cônes ou strobiles, constituent la partie la plus intéressante. Elles sont couvertes de lupuline, une résine amère, aromatique et pulvérulente.

Les vertus médicinales des houblons grimpants

Les mérites de cette liane vivace ont été déjà connus à l'époque antique. En fait, de nombreuses civilisations utilisent cette plante dans la médecine traditionnelle depuis l'Antiquité. Entre autres, les Romains et les Grecs aimaient la saveur amère du houblon pour faire des remèdes contre les troubles intestinaux et digestifs. Grâce à ses propriétés réconfortantes et apéritives, il peut traiter les maux d'estomac, les crampes intestinales, les spasmes et les coliques.

Les Indiens Cherokee de l'Amérique du Nord s'en servaient pour soulager certaines douleurs comme celles liées à l'arthrite et aux reins. Les Chinois l'ont adopté pour traiter l'insomnie, les crampes intestinales ainsi que le manque d'appétit. En médecine ayurvédique, cette plante grimpante permet d'atténuer l'anxiété, la nervosité, le stress, l'indigestion et la migraine. C'est ce qui incite actuellement bon nombre de personnes à remplir les oreillers de cônes de houblon pour offrir aux enfants agités et nerveux un bon sommeil.

Comment s'utilise le houblon grimpant en phytothérapie ?

En phytothérapie, la vigne du Nord est très reconnue pour ses effets soporifiques, calmants et conservateurs. Elle agit particulièrement sur le système nerveux central, pour calmer les nerfs très irrités. C'est aussi un régulateur d'humeur par excellence.

Très riche en principes actifs, le cône de cette plante est très bénéfique pour le système hormonal, notamment durant l'allaitement et la ménopause. Les dérivés œstrogéniques dénommés phytohormones, les acides aminés, les tanins et les flavonoïdes qu'il contient produisent des effets antioxydants. Les substances cétoniques telles que l'humulone et la lupulone dans sa résine sont indispensables par ses propriétés antibactériennes et permettent d'exciter le système digestif. De plus, les terpènes ont un effet sédatif et relaxant.

Les cônes des houblons sont disponibles à prix abordables en pharmacie ou parapharmacie, sous forme de gélule, comprimé ou complément alimentaire. En plus de cela, ils s'utilisent en infusion ou en teinture mère. Les capsules renferment entièrement la poudre de la plante pour garantir un effet maximal, mais les autres formats peuvent incruster quelques ingrédients.